amplifier


amplifier

amplifier [ ɑ̃plifje ] v. tr. <conjug. : 7>
XV e; amplier XIIIe; lat. amplificare
1Agrandir, augmenter les dimensions, l'intensité de (spécialt à l'aide d'amplificateurs). Amplifier une image, un courant. Pronom. Prendre plus d'amplitude, d'ampleur. « les oscillations s'amplifièrent » (Martin du Gard). Fig. « la moindre pensée s'amplifie de tous les échos qu'elle éveille » (A. Gide).
2(XVIIe) Développer par amplification (2o). Péj. Embellir, exagérer.
⊗ CONTR. Diminuer.

amplifier verbe transitif (latin amplificare, agrandir, augmenter) Accroître le volume, l'étendue de quelque chose : Amplifier le son de la voix. Donner une plus grande extension à une action, en accroître l'importance : Ces mesures ont amplifié la hausse des prix. Développer quelque chose outre mesure, en ajoutant des détails imaginés ; exagérer : Les journaux amplifient le scandale par leurs révélations. Accroître, à l'aide d'un amplificateur, une tension, une intensité de courant ou une puissance électrique. ● amplifier (synonymes) verbe transitif (latin amplificare, agrandir, augmenter) Accroître le volume, l'étendue de quelque chose
Synonymes :
- élargir
Contraires :
- étouffer
- rétrécir
Donner une plus grande extension à une action, en accroître...
Synonymes :
- accroître
- développer
- étendre
Contraires :
- réduire
Développer quelque chose outre mesure, en ajoutant des détails imaginés ; exagérer
Synonymes :
- broder sur
- exagérer
Contraires :
- réduire

amplifier
v.
d1./d v. tr. Augmenter la quantité, le volume, l'étendue, l'importance de. Amplifier le courant, le son. Amplifier les échanges commerciaux. Ant. abréger, diminuer, réduire, restreindre.
d2./d v. Pron. Devenir plus important. Rumeur qui s'amplifie.

⇒AMPLIFIER, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— Au propre
1. Vx, rare. Rendre plus ample (au sens phys.); augmenter les dimensions de quelque chose :
1. Ce gentilhomme, cadet d'un cadet, vivait sur le bien de sa femme, petite terre située près de Barbezieux, qu'il exploitait à merveille en allant vendre son blé au marché, brûlant lui-même son vin, et se moquant des railleries pourvu qu'il entassât des écus, et que de temps en temps il pût amplifier son domaine.
H. DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 40.
2. [L'obj. désigne un bruit ou un son] Rendre plus intense :
2. Toutes les capitales du monde ont leur jour de liesse ou leur nuit de folie : la semaine du Carnaval à Rio de Janeiro; les trois jours de la San-Pedro à Mexico; la nuit du Nouvel An à New-York et à Pékin quand les nègres de Harlem envahissent Broadway avec leurs cloches et leur sonnaillerie, qu'amplifient les échos des gratte-ciel, et que les Chinois, riches et pauvres, font partir leurs pétards et lâchent sur la campagne extra-muros qui ressemble à un immense cimetière englouti dans la boue leurs montgolfières incendiaires en l'honneur du Dragon du Ciel...
B. CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 247.
3. ÉLECTR. Rendre plus intense (un courant électrique).
4. OPT. [En parlant des verres, des lunettes, d'un microscope] ,,Grossir le volume apparent des objets.`` (DG, qui l'enregistre comme un néol.).
Rem. Attesté également ds Lar. 19e, LITTRÉ, Ac. 1878, et gén. ds les dict. postérieurs.
B.— Au fig. Rendre plus ample.
1. Rare. Augmenter, étendre, intensifier :
3. La première explosion soviétique de 1949 et la décision américaine de réaliser la bombe à hydrogène donnèrent un coup de fouet à l'entreprise américaine ralentie après la guerre, et il fut immédiatement décidé d'amplifier considérablement la production des explosifs nucléaires.
B. GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 91.
2. RHÉT. et lang. cour. [L'obj. désigne un discours, une idée donnée] Développer dans des proportions importantes :
4. Après avoir trop amplifié ou développé cette idée isolée, je sens la nécessité de la réduire, en la comparant à d'autres.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 218.
Péj. [Avec une idée d'exagération ou d'inopportunité] :
5. Ils grognaient, murmuraient, s'interpellaient. De l'un à l'autre les mots passaient, et chacun amplifiait, déformait, disait sa façon de penser et ses remarques.
É. PEISSON, Parti de Liverpool, 1932, p. 74.
Absolument :
6. Quand les orateurs se bornent à lire ce qu'ils ont écrit dans le silence de leur cabinet, ils ne discutent plus, ils amplifient : ils n'écoutent point, car ce qu'ils entendraient ne doit rien changer à ce qu'ils vont dire; ils attendent que celui qu'ils doivent remplacer ait fini; ils n'examinent pas l'opinion qu'il défend, ils comptent le temps qu'il emploie, et qui leur paraît un retard.
B. CONSTANT, Principes de politique, 1815, p. 64.
II.— Emploi pronom.
A.— Au propre
1. Rare. [En parlant d'une chose concr.] S'élargir :
7. Ainsi, comme des ondes qui vont se répétant et s'élargissant, une suite de motifs semblables s'emboîteront en s'amplifiant d'un bord à l'autre du tableau.
R. HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 214.
2. [En parlant d'un son, d'une musique, etc.] Devenir plus sonore :
8. La mélodie, ici vibrante et d'un brûlant appel aux sens, là-bas grandit et s'amplifie par les effets de la brise; c'est un chant religieux qui emplit toute la forêt.
J. MICHELET, L'Oiseau, 1856, p. 263.
B.— Au fig. [En parlant d'une chose abstr.] S'étendre, s'intensifier :
9. Il avait rallié à son programme quelques camarades qui l'aidèrent à organiser à Reuilly un premier centre culturel. Ils obtinrent des appuis, des subsides et le mouvement s'amplifia : il groupait à présent, à travers toute la France, environ dix mille adhérents, garçons et filles et douze cents enseignants.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 180.
Prononc. ET ORTH. :[], j'amplifie []. PASSY 1914 note une durée mi-longue pour la 1re syllabe du mot (pour une durée longue, cf. FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 1 1787). La finale de l'inf. est transcrite par une diérèse ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 1 1787, GATTEL 1841, NOD. 1844 et LITTRÉ. DG transcrit yod (à comparer avec LAND. 1834 qui note une synérèse : fié). Ac. Compl. 1842 mentionne encore la vieille forme ampléer pour amplifier.
Étymol. ET HIST. — XVe s. « agrandir » (Act. des Apost., vol I, f° 135b ds GDF. Compl. : Et pour leur mal tousjours amplifier); 1575 « id. » (PARÉ, IX, 3, ibid. : Il faut que promptement le chirurgien amplifie la playe); spéc. 1680 rhét. (RICH. : Amplifier. Agrandir. Amplifier une action par toutes les circonstances qui la peuvent agrandir); 1866 optique (Lar. 19e : Amplifier. Grossir. Ce microscope amplifie considérablement les plus petits corps).
Empr. au lat. amplificare « agrandir » attesté au sens fig. (PACUVIUS, Trag., 267 ds TLL s.v., 2001, 5 : amplificare dolorem), au sens propre (CICÉRON, Catil., 3, 2, ibid., 2000, 46 : urbem conditam amplificatam servavit); spéc. rhét. (Rhétorique à Herennius, 2, 19, 30 ibid., 2001, 40 : ad amplificandum et exornandum).
STAT. — Fréq. abs. litt. :227. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 78, b) 126; XXe s. : a) 416, b) 577.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — CAPUT 1969. — DUP. 1961. — Éd. 1913. — KOLD. 1902.

amplifier [ɑ̃plifje] v. tr.
ÉTYM. XVe; amplier, XIIIe; du lat. amplificare, de amplus, et -ficare, de facere « faire ».
1 Agrandir, augmenter les dimensions, l'intensité de (spécialt, à l'aide d'amplificateurs). || Amplifier une image, un courant électrique, un son. || Amplifier un écho.
Vx. || Amplifier ses terres. || « Amplifier son domaine » (Balzac).
Mod. (Abstrait). || Amplifier la production des céréales. Augmenter, intensifier.
2 (1866). Grossir, faire paraître plus grand. || L'image est amplifiée par le microscope. || Cet objectif amplifie considérablement les objets. Agrandir, grandir.
3 (1690). Développer par amplification. || Amplifier une idée, une pensée. Détailler, étendre.
Péj. || Il amplifie tout ce qu'il dit, tout ce qu'il rapporte. Embellir, enjoliver, exagérer, grossir, outrer.
Exprimer par écrit, littérairement, de manière ample, trop ample, trop développée. || Amplifier un discours, une description par des figures de rhétorique compliquées. || Amplifier qqch. dans une description, un roman.
1 L'un écrivait sous sa dictée (de Napoléon) les phrases ampoulées dont il amplifiait ses ordres du jour.
P.-L. Courier, Lettres, II, 240, in Littré.
2 (…) par cet excès d'imagination et cet instinct d'exagération qui lui sont propres, il l'amplifie (ce caractère), il le porte à l'outrance.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 3.
Absolt. || Si l'on dit plus qu'il ne faut, c'est-à-dire si on amplifie, on dit trop (Voltaire).
——————
s'amplifier v. pron.
Devenir ample, prendre de l'ampleur. Augmenter, grandir, grossir.
3 (…) les oscillations s'amplifièrent : il y eut partout un brusque silence : le paquebot venait de démarrer, le paquebot s'élançait dans la nuit !
Martin du Gard, les Thibault, VI, 11.
(Abstrait) :
4 (…) des détails insignifiants d'autrefois qui, dans sa mémoire dépeuplée, s'amplifiaient soudain, comme un son dans les volutes d'un coquillage.
Martin du Gard, les Thibault, V, 2.
5 Il ne fait point effort pour se grandir, ni pour enfler sa voix, mais pas non plus pour se réduire et se ramasser; la moindre pensée s'amplifie de tous les échos qu'elle éveille en sa grande âme (…)
Gide, Feuillets, in Journal 1889-1939, Pl., p. 350.
CONTR. Abréger, amoindrir, apetisser, diminuer, étrécir, étriquer, rapetisser, réduire, restreindre, rétrécir.
DÉR. Amplifiable, amplifiant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amplifier — Amplifier. v. a. Estendre, augmenter. Il ne se dit qu en parlant de discours. Amplifier un discours. amplifier une nouvelle. il amplifie tousjours les choses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • amplifier — AMPLIFIER.v. a. Étendre, augmenter par le discours. Amplifier une nouvelle. Il amplifie toujours les choses. Il amplifie tout ce qu il dit. Amplifié, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amplifier — (izg. èmplifajer) m DEFINICIJA tehn. žarg., v. pojačalo (1) ETIMOLOGIJA engl. ← stfr. amplifier: pojačavati, povećavati ← lat. amplificare …   Hrvatski jezični portal

  • Amplifier — Am pli*fi er, n. One who or that which amplifies. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Amplifier — Allgemeine Informationen Genre(s) Alternative Rock[1], Psychedelic Rock[2] …   Deutsch Wikipedia

  • amplifier — amplifiér s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic …   Dicționar Român

  • amplifier — (n.) 1540s; agent noun from AMPLIFY (Cf. amplify). Electronic sense is from 1914; shortened form amp is from 1967 …   Etymology dictionary

  • amplifier — ► NOUN 1) an electronic device for increasing the strength of electrical signals. 2) a device of this kind combined with a loudspeaker, used to amplify electric guitars and other musical instruments …   English terms dictionary

  • amplifier — [am′plə fī΄ər] n. 1. a person or thing that amplifies 2. Electronics a device that increases the strength of a weak electrical signal without changing the other characteristics of the signal …   English World dictionary

  • Amplifier — For other uses, see Amplifier (disambiguation). Generally, an amplifier or simply amp, is a device for increasing the power of a signal. In popular use, the term usually describes an electronic amplifier, in which the input signal is usually a… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.